Twitter Youtube facebook spotify Album Clip Tour Radio Timeline

    La Poésie d'Andrée Chedid

    Accueil For -M- Po-M- La Poésie d'Andrée Chedid

    Ce sujet a 64 réponses, 8 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Lilly Lilly
    @lillyb
    , il y a 1 mois et 3 semaines.

    15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 65)
    • Auteur
      Articles
    • #7873
      Photo du profil de maguy
      maguy
      @maguy

      Labohémien
      2993 messages

      Un p’tit poème de m’dame Andrée chedid???
      Bah ouais ok !!!😁

      Le Chant des villes

      Je m’attache aux pulsations des villes
      A leur existence mouvementée
      Je respire dans leurs espaces verts
      Je me glisse dans leurs ruelles
      J’écoute leurs peuples de partout
      J’ai aimé les cités Le Caire ou bien Paris
      Elles retentissent dans mes veines
      Me collent à la peau

      Je ne pourrai me passer
      D’être foncièrement :
      Urbaine.

      Andrée Chedid

      #7874

      @maguy merci pour ce partage…
      Je ne pourrai me passer d’être foncièrement :
      Urbaine (c’est tellement vrai…)

      #7875
      #7876

      Test 1 @labom
      Ça a l’air de ronronner nikel

      #7877
      Photo du profil de maguy
      maguy
      @maguy

      Labohémien
      2993 messages

      Oh Mais vous êtes bien urbaine très chère @gagoo!!!😂😘😘😘

      #7881

      Mais tout à fait ma très cher @maguy

      #7933
      Photo du profil de Lilly
      Lilly
      @lillyb

      Labohémien
      849 messages

      Au filles des grandes métropoles….

      Cité III

      Je vous salue
      Villes sans herbage
      Boulevards sans plaines
      Avenues sans vergers

      Je salue

      L’aube qui grimpe à vos murs

      L’ombre qui les obscurcit

      Le troupeau des pavés
      L’oraison des poussières
      Les lanières de l’asphalte
      L’arcade parmi les pierres

      L’impasse qui se refuse
      Le jardin qui convie

      A. Chedid

      #8054
      Photo du profil de maguy
      maguy
      @maguy

      Labohémien
      2993 messages

      Car on ne s’en lasse pas :

      Par l’univers-planète
      un univers à toute bride
      Par l’univers-bourdon
      dans chaque cellule du corps

      Par les mots qui s’engendrent
      Par cette parole étranglée
      Par l’avant-scène du présent
      Par vents d’éternité

      Par cette naissance qui nous décerne le monde
      Par cette mort qui l’escamote
      Par cette vie
      Plus bruissante que tout l’imaginé

      TOI
      Qui que tu sois
      Je te suis bien plus proche qu’étranger.

      Andrée Chedid

      #8873
      Photo du profil de maguy
      maguy
      @maguy

      Labohémien
      2993 messages

      Zoup !!! ❤️

      Perte du chant

      Quand meurt le
      Chant
      La terre suffoque
      Les paupières s’abattent
      Sur le regard rompu

      Quand meurt le
      Chant
      Les chemins errent
      Les mots s’échinent
      Sur la page sans issue

      Quand meurt le
      Chant
      Demain n’est plus.

      Andrée Chedid

      #8875
      Photo du profil de Lilly
      Lilly
      @lillyb

      Labohémien
      849 messages

      Yes ! Merci Mag !
      Faisons en sorte que le chant ne meure pas ! Chantons chantons, sous la pluie, par tous les temps, tout le temps ! ❤️

      #8881
      Photo du profil de maguy
      maguy
      @maguy

      Labohémien
      2993 messages

      Yep @lillyb
      Faut qu’ça chante, qu’ça danse,qu’ça vive quoi ✌🏼️❤️&🤘🏼

      #9260
      Photo du profil de maguy
      maguy
      @maguy

      Labohémien
      2993 messages

      Hop!hop!hop!

      Tu es radeau dans l’éclaircie

      Tu es silence dans les villes

      Tu es debout

      Tu gravites

      Tu es rapt d’infini

      Mais tel que je suis

      que j’écris que je tremble

      Je te sais parfois

      refroidi de toi-même

      quand les fables et le sel t’ont quitté!

      Je te sais
      Tantôt mutilé
      Tantôt espace
      Tantôt épave
      Ou illumination

      Je te sais

      disloqué par les parcelles du monde

      Mais je te sais

      De face

      Dans la forge de ton feu.

      Andrée Chedid

      #10370
      Photo du profil de maguy
      maguy
      @maguy

      Labohémien
      2993 messages

      Extrait de LE MESSAGE

      Que savent-ils de l’amour ceux qui croient qu’il n’offre que des terres paisibles et rassurantes?
      Ceux qui pensent que la jouissance, l’euphorie des corps suffisent?
      Ceux qui ignorent que l’amour se perpétue au delà des sens, qu’il s’enracine à la fois dans la volupté et dans l’ailleurs?
      Que l’amour tient du toucher, de l’odorat, du goût, de tous les sens mais va plus loin encore?
      Mystérieux comme la vie, pétri de folie et de sagesse.
      A.Chedid

      #11031
      Photo du profil de maguy
      maguy
      @maguy

      Labohémien
      2993 messages

      Ça fait un p’tit moment qu’on n’a pas mis les jolis mots de Madame Andrée Chedid
      Donc hop!hop!hop!

      Je m’écris

      J’interprète une page de vie
      J’en use comme plaque de cuivre
      J’ai la grène de plaisirs
      Je la crible d’années
      Je la saisis en verte saison
      Je la racle de nuit d’hiver
      Je la ronge en creux d’angoisses
      Je m’y taille espace libre
      Je l’attaque en matière noire
      Je progresse d’épreuves en épreuves
      Je la creuse en vaines morsures
      Je la burine d’émotions
      Je l’entame
      Pour nier le temps
      Je m’écris pour durer

      A.Chedid

      #11127
      Photo du profil de Lilly
      Lilly
      @lillyb

      Labohémien
      849 messages

      J’adore ! merci maguy ! Écrivons à stylos emplumés l’histoire de demain !
      Alors…un peu d’espoir, et ouvrons bien grands nos écoutilles…

      L’autre Regard

      Si tu te heurtes aux murs de chair
      Si tes mots sombrent avant de naître
      Que ton sang agrippe tes os
      Que ton œil perd sentier

      Éveille en toi l’autre regard!

      Celui qui transgresse le monde
      Et distance le temps singulier

      Dans le goulot des jours
      Quand s’engouffre la pénombre
      Ameute l’autre regard!

      Sa lueur te cherchait.

    15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 65)

    Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.