Twitter Youtube facebook spotify Album Clip Tour Radio Timeline
    Poème exquis
    en vers

    L’onânisme et les sushis

    Initié par Manlius - 05/04/2019

    • Eseulée sous la couette, je console ma vergette, (1)
    • Je mets la sauce soja pour adoucir les mouillettes (2)
    • Les ginjambes afros d'Isis hardent sous mes papilles ! (3)
    • Comme du wasabi piquant sous les jupes des filles (4)
    • Moi je bois les joueuses, Math une Kirin... wazAAA ! (5)
    • Moi je lèche l’écume dune blonde yakusaaaa (6)
    • Je tends la perche et montre l'appââât (7)
    • Enfin, la Commodore Perry défouraille sur Uraga ! (8)

    Participants :

    (1)(3)(5)(8) Manlius
    (2)(4)(6) Lilly
    (7) Palactu

    Découvrir les autres poèmes exquis

    6 commentaires

    1. Photo du profil de ManliusManlius dit :

      Ce poème qui promet d’être exquis entre tous se veut un hommage aux créateurs et acteurs du « Mystère Henri Pick à glace ».
      Bonne chance pour les sushis !

    2. Photo du profil de ManliusManlius dit :

      Alors Lilly, nous voilà bien seuls à aimer la masturbation et les sushis ? (Cela dit, j’en ai vu une autre señorita de part le monde qui aime aussi se mettre des rouleaux ardents entre les dents, autant dire qu’avec un CV pareil… bref) En tout cas, nous 2, ça nous fait quelques points communs dis-moi ! On va se le faire ensemble jusqu’au bout ce poème oui ou non ? Je suis sûrs qu’achevé nous en serons plein d’autosatisfaction. Néanmoins quand nous l’aurons fini, pour la peine de ton dur labeur, je t’invite au restau. Tu préfères manger chinois, chez moi ou japonais comme dirait Didier ?

    3. Photo du profil de ManliusManlius dit :

      Chouette Palactu se joint à nous ! Nous avons réussi à lui faire prendre la plume, Lilly, enfin le doigt, j’veux dire (pour taper sur le clavier). Mais je pense que tout le mérite t’en reviens, il me semble. Plus on est de fous, plus on riz gluant ! « Sur un tapis de Kurdie le couvert se trouva mis, je laisse à penser la vie que firent les trois amis » comme dirait la Fontaine de Jouvence.

    4. Photo du profil de ManliusManlius dit :

      *** : Petite rectification, Recep Tayyip Erdogan me fait savoir que dans la fable de La Fontaine, il est plutôt question de Turquie… Il me dit également : « Passe-moi Moltès, à 3 pastèques je lui crève sa gueule, je lui déchire le bide et je lui arrache les yeux… et je lui coule son sukhoï aussi ».

    5. Photo du profil de LillyLilly dit :

      C’est nippon ni mauvais…
      3 Poètes pour une geisha c’est quand même mieux que de se la jouer solo ! Hummm ça m’a donné faim…

    6. Photo du profil de ManliusManlius dit :

      L’union fait la force. Je me tue à vous le dire. Pour conclure sur ce thème, citons simplement le meilleur d’entre nous, c’est à dire Chilon de Sparte qui au VIe siècle av. J-C avait griffonné sur le fronton de la Pythie : « Πας τις εαυτον φιλει » qui se prononce « Passe tisse éautonne philei » et qui se traduit grosso modo par « Chacun aime le Pastaga ».

    Laisser un commentaire