Twitter Youtube facebook spotify Album Clip Tour Radio Timeline

    La vie est un jardin de papillons:

    Accueil For -M- Po-M- La vie est un jardin de papillons:

    Ce sujet a 3 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Lilly Lilly
    @lillyb
    , il y a 3 ans et 1 mois.

    4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
    • Auteur
      Articles
    • #23337
      Photo du profil de DonnaL
      DonnaL
      @donnal

      Labohémien
      596 messages

      L’intelect
      Et l’âme,
      Ce sont les deux ailes
      Du papillon;

      Ensemble, ils nous lèvent,
      Ensemble, ils nous donnent vol,
      Ensemble, ils nous rendent libres
      Voir les choses comme elles devraient l’être

      Mais il y a des gens qui
      Jetterait des filets sur nous
      Ou versez du ciment autour de notre
      Cocoons pour que nous ne puissions pas être libres.

      Ils disent: «Ne nous interrogez pas»,
      Mais je dis: «Pourquoi?
      – Vous me craignez?» Je demande. – «Que cachez-vous?»
      Ils ne répondent pas; alors je résisterai, et je persisterai.

      Et les papillons,
      Si beau et si léger,
      Sont pleins de couleurs,
      Vibrant et lumineux

      Peut-être qu’ils nous envient
      Parce que la haine dans leurs âmes
      A rasé leurs ailes
      Ils sont trop faibles pour voler.

      Donc nous devrions voler plus haut
      Et l’amour deux fois plus
      Pour les aider
      Rappelons ce qu’ils ont oublié.

      La vie est un jardin de papillons:
      L’amour est la brise que nous roulons,
      Et le vent de nos ailes
      Soulevez-vous un peu plus haut.

      #23339
      Photo du profil de maguy
      maguy
      @maguy

      Labohémien
      3089 messages

      Très beau @donnal 👍🏼👌🏼

      #23539

      Yeah @donnal bravo bravo

      #23651
      Photo du profil de Lilly
      Lilly
      @lillyb

      Labohémien
      898 messages

      Butterflies

      J’ai des papillons dans l’estomac
      Et j’en vois de toutes les couleurs
      Je te prends pour cible, bel appât
      Un insecte sans elle ? Un leurre

      Je papillonne, ici et là
      Au gré des vents, des courants d’air
      Je me dépose quelquefois
      Sur ton épaule hospitalière

      Mes papilles ont un goût exquis
      De chrysalide en jeune chenille
      Je butine et ta mine réjouie
      Fait rougir le feu des brindilles

      Envol d’un battement de celle
      Dont les pétales s’attachent trop vite
      Pollénisés en lune de miel
      Mais je suis libre et prends la fuite

      Vite, très vite
      Car je n’ai plus beaucoup le temps
      De m’attacher aux fleurs amères
      Je vis je meurs en un instant
      Et j’appréhende l’éphémère…

    4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

    Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.