Photo du profil

Live report: Larry Graham & -M- (La Défense Jazz Festival)

Samedi 08 Juin dernier, à La Défense Jazz Festival, le légendaire bassiste américain Larry Graham et son groupe Graham Central Station ont invité -M- sur scène pour rendre ensemble un hommage musical inédit à Prince.
Un moment magique pour les musiciens et pour le public présent ce soir là, raconté par Christophe de funku.fr

[Edit 28.06.16: Vidéos HD maintenant disponibles ici]

Larry Graham + M (Mathieu Chédid) live @ La Defense Jazz Festival 2016 - © Joachim Bertrand

Photo © Joachim Bertrand pour Funk-U

Quelques minutes avant le début du concert, les accords suspendus de l’outro de “1999″ résonnent dans les loges du Défense Jazz Festival. “Je viens de prendre deux jours de cours intensifs de funk”, s’amuse Matthieu Chedid, alias -M-, invité d’honneur du concert-hommage de Larry Graham & Graham Central Station dédié à la mémoire de Prince.

Larry Graham + M (Mathieu Chédid) live @ La Defense Jazz Festival 2016

Il y a encore quelques semaines, la probabilité de voir le slappeur de la Family Stone reprendre “Machistador”, ou encore celle d’introniser le barde à la guitare rose deuxième guitariste de GCS aurait sans doute été égale à celle d’apprendre, un soir d’avril, la mort du propriétaire de Paisley Park d’une overdose médicamenteuse. Mais tout arrive, à l’image du show renouvelé d’un Larry Graham en forme tellurique qui, circonstances obligent, altère sa setlist immuable en introduisant avec -M-un implacable medley “Alphabet Street/Baby I’m a Star”. Après avoir raconté en détail sa rencontre avec Prince dans un club de Nashville un soir de 1997, Larry Graham rejoue en mode unplugged deux titres que le bassiste au plus gros pouce du monde et son fervent disciple aimaient partager tard dans la nuit Minneapolitaine. “Ole Smokey” et “Tell Me What It Is” donnent lieu à un joyeux mini-set avec tabourets, basse acoustique et harmonicas, tels Crosby, Stills, Nash et Young à Woodstock. Party like it’s 1969 !

Répété la veille, “Machistador” voit ensuite les membres de Graham Central Station porter les fameuses lunettes anti-brouillards de l’auteur de Qui de nous deux, qu’on retrouvera lors des rappels le temps d’un “1999″ uptempo couplé à un “I Want You Take You Higher” presque aussi haut que la tour EDF adjacente à la scène… “There was only one Prince”, déclarait quelques instants plus tôt Larry Graham en préambule de “Nothing Compares 2 U” et d’un “Purple Rain” intensément électrique. L’exergue idéale d’un hommage aussi spectaculaire que réjouissant. Et il n’a même pas plu.

Larry Graham + M (Mathieu Chédid) live @ La Defense Jazz Festival 2016 - © Joachim Bertrand

Larry Graham + M (Mathieu Chédid) live @ La Defense Jazz Festival 2016 - © Joachim Bertrand

Setlist:

Intro : Thank You For Talking To Me Africa
Ain’t No Fun To Me
It’s Alright
I Can’t Stand the rain
Alphabet Street *
Baby I’m a Star *
Release Yourself *
Ole Smokey *
Tell Me What It Is *
Machistador *
Dance To The Music
The Jam
Thank You (Falettinme Be Mice Elf Agin)
Nothing Compares 2 U
Purple Rain
1999 *
I Want To Tke You Higher *

*Featuring -M-

Article écrit par Christophe Geudin (www.funku.fr)

Retrouvez Funk-U sur Facebook
@Funkumagazine sur Twitter

6 commentaires

  1. Photo du profil de maguymaguy dit :

    Merci merci pour ce joli reportage et les magnifiques photos 👌🏼👍🏼💜💜💜

  2. Superbe récit qui ne fait que renforcer ma peine de n’avoir été présenté pour un show qui je suis certaine était dément.
    Merci d’avoir partagé

  3. Photo du profil de L' éclipseL' éclipse dit :

    Merci pour le joli reportage sur ce moment intense et unique entre émotion et fête, qui était à savourer sans modération!

Laisser un commentaire